Plongez dans
notre univers.

Des différences, on n'en comptera jamais assez

MASSIVart est à la recherche d’artistes, de créateur.rice.s et de professionnel.le.s oeuvrant dans le secteur du numérique qui sont issu.e.s de la diversité culturelle. Nous travaillons présentement à développer un répertoire qui serve à soutenir des pratiques organisationnelles plus inclusives. Ce répertoire vise à offrir une visibilité et une plateforme aux professionnel.le.s du secteur du numérique issu.e.s des minorités visibles* afin qu’ils et elles puissent être contacté.e.s pour de potentiels projets et offres d’emploi qui correspondent à leur expertise.

Nous lançons donc un appel dans les communautés et réseaux de la diversité et du numérique afin de recueillir les profils intéressés à se joindre à ce répertoire. Pour ce faire, les personnes intéressées sont invitées à remplir le formulaire en ligne ici.

Secteurs du numérique ciblés : Médias interactifs, Arts numériques, Jeux vidéos, Photographies, Arts visuels, Design, Musique, Baladodiffusion, Enregistrement sonore, Animation, Cinéma, Télévision

 

 

*Les minorités visibles correspondent à la définition que l’on trouve dans la Loi sur l’équité en matière d’emploi. Il s’agit de personnes, autres que les Autochtones, qui ne sont pas de race blanche ou qui n’ont pas la peau blanche. Il s’agit de Chinois, de Sud-Asiatiques, de Noirs, de Philippins, de Latino-Américains, d’Asiatiques du Sud-Est, d’Arabes, d’Asiatiques occidentaux, de Japonais, de Coréens et d’autres minorités visibles et de minorités visibles multiples. (Source: Statistiques Canada)

Bed-In For Peace

 

Cette année marque le 50ème anniversaire de l’emblématique “Bed-in for peace” de John Lennon et Yoko Ono organisé pour promouvoir la paix à l’hôtel Le Fairmont Le Reine Elizabeth à Montréal.

MASSIVart a collaboré avec le prestigieux hôtel Le Fairmont Le Reine Elizabeth et Sid Lee Architecture afin de créer un concept expérientiel pour la célèbre Suite 1742 où s’est tenu l’événement en 1969.

Dans cette chambre, le couple est resté au lit pendant une semaine, recevant des invités et des journalistes pour des interviews. La chanson ‘’Give Peace A Chance’’ fut d’ailleurs enregistrée lors de leur dernier jour, alors qu’ils étaient toujours au lit.

Notre équipe a ainsi élaboré et produit une expérience immersive qui ravive le passé et met en valeur son héritage. Ce concept de design d’expérience a été si bien accueilli que l’hôtel vend maintenant la chambre comme une expérience exclusive aux fans / amateurs, à la presse et aux invités spéciaux. En préservant le moment historique dans la chambre, nous avons recherché, sélectionné, conçu et produit divers éléments pour une expérience participative et immersive. Nous avons développé des installations multimédias, un film en réalité virtuelle, trois appareils interactifs, des oeuvres sur-mesure et un cabinet d’archives interactif contenant des photos, des vidéos et d’autres objets de cet héritage historique pour un voyage dans le temps envoûtant.

Nous sommes  ravis d’avoir pu magnifier cet espace historique en utilisant l’art et la culture afin de bonifier le message de paix de Yoko et John qui résonne tout aussi bien aujourd’hui qu’en 1969.

Palais des congrès de Montréal!

Notre équipe a toujours cru au pouvoir de l’art pour transformer des espaces et cette histoire montre qu’il peut aussi changer des vies.

Kian Nojoumian, un talentueux pianiste de 16 ans ayant immigré au Canada dernièrement sans son piano a trouvé son bonheur avec les pianos publics que nous avons récemment installés au Palais des congrès de Montréal. Il a attiré l’oreille des passants en jouant ses propres compositions dans l’espace public. Maddy Samaddar, une new-yorkaise en visite à Montréal, fut si émue par le talent exceptionnel de Kian qu’elle souhaita connaître son histoire et la partagea sur Facebook. Sa publication a capté l’attention de Jason Howland, compositeur émérite, scénariste, chef d’orchestre, directeur musical et producteur gagnant d’un Grammy Award, qui a offert à Kian un nouveau piano pour qu’il puisse jouer chez lui. Jason lui a demandé de continuer à jouer au Palais s’il le pouvait afin de transmettre de la joie aux visiteurs. 😍😍😍😍

Nous sommes si fiers d’avoir participé à ce projet! Pour en savoir plus sur cette histoire :

http://bit.ly/2EvQaBc

Piano peint par Cyndie Belhumeur

La Grande Séduction!

MASSIVart est ravi d’avoir participé une fois de plus à La Grande Séduction, événement de charité annuel organisé par la Fondation du Centre jeunesse de Montréal. Dans le cadre de cette soirée, notre équipe a exposé des oeuvres d’art réalisées par des jeunes en centre jeunesse lors d’ateliers portant sur l’expression et la réflexion critique. Nous avons également produit un mur d’écoute audio présentant 5 témoignages qui portent sur les enjeux du système de protection de la jeunesse québécois et qui mettent en lumière l’impact de la Fondation et l’aide qu’elle apporte.

L’événement avait pour objectif d’encourager les donations et nous sommes heureux d’annoncer que 365 000$ ont été collectés pour cette cause importante. Nous somme toujours emballés de voir que l’art peut être porteur de changements significatifs dans notre communauté.

Les installations printanières MASSIVart à ne pas manquer !

Yoko Ono : Liberté Conquérante 

Nous sommes heureux d’annoncer notre collaboration avec la Fondation Phi pour l’art contemporain sur l’exposition Yoko Ono: Liberté Conquérante / Growing Freedom. Du 25 avril au 15 septembre prochain, cette exposition clé mettra en lumière les principaux aspects du travail de Yoko Ono: l’action, la participation et l’imagination.

MASSIVart a travaillé sur la section de l’exposition dédiée à l’art de John et Yoko dans leur projet commun en faveur de  la paix. 

_________________________________________________________________________

Les Printemps du Palais

Ce printemps, MASSIVart a développé une programmation culturelle inédite pour l’emblématique Palais des congrès de Montréal dans le cadre de son projet de revitalisation. Utiliser l’art et le design comme éléments clés dans l’amélioration des espaces publics nous permet non seulement d’attirer de nouveaux publics, mais également de concrétiser la nouvelle vision du Palais des congrès: être un vecteur de la créativité Montréalaise.

MASSIVart a su créer un programme culturel inédit et interactif pour l’emblématique Palais des congrès de Montréal dans le cadre de son projet exclusif de revitalisation. De par l’utilisation de l’art et du design comme éléments essentiels à l’amélioration des espaces publics, nous contribuons autant à attirer de nouvelles audiences qu’à concrétiser la nouvelle vision du Palais des Congrès: prendre part au développement créatif de Montréal.

Découvrez le projet ici.

Cirque du Soleil – Alegría

Nous avons eu un plaisir immense à travailler main dans la main avec le Cirque du Soleil aux fins de l’élaboration d’un fragment de leur dernier spectacle Alegria. Notre équipe a élaboré une couronne géante vouée à accueillir les spectateurs lors de leur arrivée au chapiteau, l’occasion pour eux de pouvoir créer une parfaite photo souvenir avec celle-ci !

Les vitrines H&M Collection “Conscious”

 

 

 

MASSIVart se réjouit d’avoir travaillé avec H&M afin de rendre possible la conception de leurs vitrines dédiées à leur nouvelle collection “Conscious”! Notre équipe a fait apparaître des étalages créatifs dans lesquels les clients, entourés des mannequins ainsi que des matériaux utilisés pour la ligne, pourront se prendre en photo !

Nos coups de coeur de la #NuitBlancheTO

C’est sous le thème de « Vous êtes ici » que la 13ème édition de la Nuit Blanche à Toronto a mis à l’honneur l’inclusivité de la capitale Ontarienne et a souhaité célébrer tous ses habitants (passés, présents et futurs). Ce 29 septembre 2018, de la tombée de la nuit au lever du jour, les passionnés d’art et de culture ont pu explorer et découvrir moult installations qui ont investi les rues de la ville le temps d’une nuit.

Nous étions de la partie et avons sélectionné les installations qui nous ont le plus touchées et, qui selon nous, reflétaient le mieux le sentiment d’inclusivité que l’événement voulait magnifier.

L’artiste franco-tunisien, eL Seed a su transformé des mots en installations à travers deux oeuvres. L’installation « Mirrors of Babel » mêlait calligraphie arabe et graffiti afin d’inverser la légende selon laquelle la division linguistique de l’humanité débute avec la destruction d’une tour. Ses pièces hypnotisantes invitaient les spectateurs à diriger leur attention sur la poésie, le sens et le mouvement des mots. Érigées sur la place Yonge-Dundas et au Centre Civique de Scarborough, les deux pièces « d’architecture calligraphique » étaient basées sur la traduction d’un poème arabe datant de 1903.

 

L’installation interactive et immersive #UNIGNORABLE de United Way, située au coeur de la ville souhaitait quant à elle mettre en lumière sur l’impact des problèmes sociaux locaux. Des millions de vies canadiennes sont affectées par des problèmes qui ont tendance à être ignorés facilement, rendant les personnes concernées isolées, impuissantes et incertaines. Observée de loin, l’installation temporaire apparaissait comme une boîte enluminée et teintée d’une couleur créée sur-mesure par l’institut Pantone Color. Une fois à l’intérieur, le spectateur se retrouve submergé de fumée, créant une atmosphère déstabilisante, désorientante. Pour renforcer la campagne de sensibilisation, United Way a également collaboré avec Malika Favre et a commissionnée à l’artiste basée au Royaume-Uni des illustrations pour une exposition qui présentait de manière abstraite les problèmes de faim, d’itinérance, d’isolation, de chômage et de violence domestique. La campagne fut un succès et cette collaboration artistique a su adresser ouvertement et avec finesse ces sujets sensibles.

 

Daniel Iregui, artiste avec qui MASSIVart collabore fréquemment, a mis en place des tunnels digitaux psychédéliques à OCAD. Avec son oeuvre « Forward », l’artiste a voulu stimuler tous les sens du spectateur, en créant une illusion d’optique infinie et en combinant son, fumée, mouvement, évoquant ainsi l’idée selon laquelle nos vies présentes nous échappent sans cesse.  

 

L’artiste de rue birdO, présenté par Drake One Fifty, a créé sa première sculpture à grande échelle pour le podium du jardin, une oasis urbaine qui surplombe 150 York Street. Inspirée par la petite mais tenace Paruline de Kirtland, la sculpture animale colorée a dominé le coeur du centre ville.

 

Nous avons également adoré être entouré par l’oeuvre de l’artiste mexicain Máximo González intitulée « Walk Among Worlds ». À travers cette installation surdimensionnée composée de centaines de globes, González a souhaité ouvrir la discussion sur la façon dont nous percevons les mondes qui sont différents de ceux dans lesquels nous vivons. Le caractère immersif et l’échelle impressionnante de l’installation ont également encouragés les visiteurs à se prendre en photo avec l’oeuvre.

 

L’artiste et graveuse Nadine Bariteau avec « Do Angels Exist » a créé une oeuvre cinétique en utilisant des images imprimées luminescentes. Ces pièces ont flotté au dessus des spectateurs à mesure qu’ils se déplaçaient dans l’espace. Après avoir perdu sa mère dans un accident, la créatrice questionne les notions de perte, de deuil, de régénération, notamment à travers cette installation mobile. Commissionnés par Vistaprint, les imprimés ont illuminés la nuit grâce à des lumières UV et ont permis d’apporter des représentations abstraites du monde naturel (plumes, ailes de libellule et hélices d’érables) dans l’environnement urbain de Toronto.

 

Au Square Philips, nous avons pu admirer l’impressionnante montgolfière de 65 pieds de haut L.E.V.I.T.A.T.R.E réalisée par Hendrick Gin. Une poignée de chanceux ont d’ailleurs pu décoller avec la montgolfière, jouissant d’un tour féerique, les chanceux ont pu observer les nombreuses installations de la Nuit Blanche, du haut de leur montgolfière.

Rendez-vous l’an prochain, Nuit Blanche !

Crédits Photo : Cheol Joon Baek, The Travelling Boomer, BlogTO, and Hector Vasquez

Rencontrez notre nouvelle Associée Directrice de Toronto

Nous avons interviewé Coralie Olson la nouvelle Associée Directrice de MASSIVart Toronto.

– Parlez-nous un peu de votre parcours et de vos expériences professionnelles passées ?

J’ai travaillé avec des marques internationales de premier plan dans les domaines de la vente au détail, des produits de luxe, du lifestyle, du fitness, de la finance, de l’automobile et de la technologie. J’ai une expérience approfondie en développement des affaires, en marketing, en publicité digitale, en relations publiques. J’ai développé et exécuté plusieurs campagnes à succès qui ont été primées. Mon expérience en termes de relation client me permet de fournir des conseils stratégiques adaptés qui génèrent des résultats concrets.

Possédant une forte expérience tant du côté client que du côté des agences, j’apporte des connaissances pertinentes sur le milieu ainsi que des compétences en matière de relation client.

– Qu’est-ce qui vous a attiré à MASSIVart?

J’ai travaillé avec MASSIVart à titre de cliente pour un projet à Toronto et j’ai été très impressionnée par leur créativité, leur accès à une multitude de formes d’art et leur capacité à générer des idées engageantes pour les marques et les plateformes avec lesquelles j’avais moi-même travaillé. J’ai également été fascinée par leur capacité à faire preuve de souplesse et à livrer un produit fini de qualité, conforme à leur conception créative. Il est clair pour moi qu’il existe un réel manque sur le marché et une entreprise avec un réseau et une offre unique de services comme MASSIVart peut y répondre, sans parler de la demande croissante pour des expériences créatives. Étant donné ma passion pour l’art et le design et mon expérience en développement commercial, j’ai été ravie de rejoindre une entreprise qui combinait mes intérêts!

– Qu’apportez-vous à MASSIVart?

Outre le leadership sur le terrain dans un nouveau marché, j’apporte expérience et expertise en développement des affaires, marketing, relations publiques, stratégie de marque, développement de stratégies, collaborations et créativité.

– Comment l’offre de MASSIVart s’intègre-t-elle à la scène culturelle et artistique de Toronto et, comble-t-elle un véritable besoin?

Étant l’une des villes les plus cosmopolites du Canada, je crois que Toronto est non seulement prête, mais a besoin de plus d’inspirations et d’expériences mémorables. L’enthousiasme envers les arts et la culture n’a jamais été aussi présent dans notre ville, comme en témoignent la réaction et l’engagement des gens lors d’événements récents tels que Bjarke Ingels’ Serpentine Pavilion, le TIFF, la Toronto Fashion Week, TO Light Fest, Toronto Ice Festival, Artist Project, le Beach’s Winter Stations, l’exposition de Yayoi Kusama: Infinity Mirrors au AGO, Bata Shoe Museum’s Manolo Blahnik: The Art of Shoes ou encore l’exposition ROM’s Dior. Plus que jamais, je pense que les gens recherchent des expériences authentiques, une plus grande connectivité et des souvenirs émotionnels souvent suscités par des concepts créatifs.

– Quel serait le projet et / ou le client de vos rêves?

J’aime collaborer avec les promoteurs immobiliers et les architectes afin de peaufiner leurs projets avec de l’art qui améliore et intègre parfaitement leur esthétique. Je suis également passionnée par la création de contenu et les collaborations, car j’aime voir des projets uniques prendre vie. Mon projet de rêve serait de réunir une marque célèbre et un artiste contemporain inspirant pour collaborer sur un projet ou une campagne faite sur mesure.

– Pourquoi avez-vous choisi de travailler dans l’industrie de l’art et la culture?

J’ai toujours eu une passion pour le design. Quand j’ai eu cette opportunité de combiner mon amour pour l’art et le design avec mon désir de donner une voie plus entrepreneuriale à ma carrière, j’ai immédiatement voulu la saisir. J’ai beaucoup voyagé à travers le monde, donc l’idée de pouvoir transmettre l’inspiration que j’ai eu le privilège d’expérimenter dans mon travail me séduit énormément. J’aime capturer des publics et amener les marques à un niveau supérieur.

– Quel genre d’art vous parle le plus?

Bien que j’apprécie de nombreux mouvements artistiques influents, je gravite également vers l’art contemporain. Je suis très attirée par tout ce qui a un lien avec l’eau et les teintes lumineuses captivantes…Il est très difficile de répondre à cette question, car l’art est tellement subjectif et ce qui nous attire le plus peut parfois changer en fonction de nos humeurs!

2017 EN BREF

Retour en images sur quelques-uns de nos projets coups de coeur de l’année. 

LEONARD COHEN | RADIO-CANADA

« L’équipe de MASSIVart est très heureuse d’avoir conçu cette murale pour l’activation de marque de Radio-Canada au Musée d’art contemporain de Montréal. Les mots de Cohen ont un pouvoir profond et cette activation permet dorénavant au public de se les approprier. »

Philippe Demers, CEO, MASSIVart

Découvrez le projet.

 

SUITE 1742 | BED IN POUR LA PAIX

« La suite 1742 comprend maintenant des installations interactives présentant du matériel d’archives du séjour de huit jours de ces figures de proue du mouvement peace and love. »

Radio Canada

Découvrez la Suite 1742 ici.

 

INTO THE VINE | TORONTO

« Six artistes contemporains de renommée internationale ainsi que des équipes de design furent invités à créer des installations artistiques uniques inspirées de l’un des vins faisant partie du portfolio de VQA Ontario. »

Toronto Guardian

Découvrez l’événement et les artistes ici.

 

COLLECTION | FAIRMONT LE REINE ELIZABETH

«Cette collection, composée d’oeuvres de 37 artistes contemporains canadiens, est disposée sur 21 étages. Une grande partie des oeuvres d’art est exposée dans les endroits publics de l’hôtel. Grâce à cette initiative, l’hôtel est considéré comme une destination artistique de choix dans la ville de Montréal.»

Hotelier

Découvrez la collection.

 

HUANGSHAN INTERNATIONAL ART SHOW | CHINE

MASSIVart est fier d’avoir présenté l’oeuvre NOR MIND de l’artiste montréalais Daniel Iregui à l’exposition internationale d’arts numériques WUJIE à Huangshan en Chine. En supportant cette démarche, MASSIVart réitère son ambition de promouvoir les talents créatifs canadiens au-delà des frontières nord-américaines.

Le compte rendu de EPEAN 关于亿品.

 

COLLECTION | ALT OTTAWA

En collaboration avec MASSIVart, l’artiste Jason Cantoro s’est imprégné des lieux pour créer une série d’oeuvres d’art pour l’hôtel.

Découvrez son travail.

 

Merci à notre partenaire de diffusion officiel, V2COM, premier fil de presse international spécialisé en design, architecture et art de vivre qui diffuse des dossiers de presse auprès des médias.

Le Festival Chromatic 2018

Encore un succès pour la 9ème édition du festival Chromatic

Du 26 mai au 2 juin derniers, le Festival Chromatic prenait place au coeur de Montréal, à l’Ancienne École des beaux-arts, invitant plus de 10 000 personnes à venir célébrer la créativité montréalaise. Pour cette neuvième édition, le festival d’arts visuels produit par MASSIVart a regroupé artistes, grand public et professionnels autour de ses quatre volets : Expo, Nuit, Pro et Kids.

 

Le volet EXPO, consacré à l’exposition All You Can Art, a attiré les foules grâce à sa curation avant-gardiste et ses propositions innovantes. Les oeuvres présentées, parfois inédites, et la qualités des expositions ont su marquer les esprits et susciter l’engouement. Le travail de Thomas Wang, Light Society, Joden & David Doody, Alex McLeod et Elie Schwanz, était notamment présenté. Chaque année, nous sommes ravis de voir Chromatic servir à la fois de tremplin pour les artistes émergents et de lieu de recherche pour les artistes confirmés.

Les NUITS Chromatic ont égayé les soirées montréalaises, faisant danser les invités jusqu’au petit matin grâce aux rythmes des DJs de l’éclectique programmation présentée par Music is My Sanctuary. Les prestations musicales étaient accompagnées de projections vidéo hypnotisantes qui ont émerveillé les festivaliers.

Le volet PRO a de nouveau réunit les professionnels du milieu culturel et de celui des affaires autour de conférences, d’ateliers et de rencontres stimulantes centrées sur les enjeux actuels en arts et en entreprenariat. De nombreuses institutions influentes, telles que DeSerres, Loto-Québec, la SODEC et Téléfilm Canada, ont participé aux discussions, mettant en lumière les dernières tendances et défis en art et affaires.

La journée KIDS, comme à son habitude, a ravi parents et enfants grâce à ses activités participatives, originales et ludiques. Yoga, initiation à la programmation informatique, peinture fluorescente, création d’hologramme et cours de scratch figuraient parmi le riche choix d’activités proposées. À chaque édition, Chromatic s’applique à développer une programmation engageante qui permette de stimuler l’intérêt des plus jeunes envers les arts. Le festival souhaite contribuer à faire rayonner la culture auprès des jeunes publics, les sensibilisant à son importance.

Nous tenons à remercier chaleureusement tous les festivaliers, artistes et intervenants qui ont permis de faire de cette neuvième édition un moment mémorable. 2019 marquera le dixième anniversaire de Chromatic et nous sommes déjà impatients à l’idée de célébrer cette décennie et de vous présenter la myriade de surprises qui vous attend !

Crédits photo : Guy L’heureux, Camille Poitevin, Arthur Rad

La Collection d'Art du Fairmont Le Reine Elizabeth

MASSIVart Collections signe une première collection de qualité muséale pour l’hôtel Fairmont Le Reine Elizabeth.

MASSIVart Collection, notre nouvelle branche spécialisée dans l’évaluation, l’acquisition et la gestion d’oeuvres d’art, a inauguré sa toute première collection pour l’hôtel Fairmont Le Reine Elizabeth.

Cette collection de 123 oeuvres d’artistes majoritairement québécois et canadiens met en lumière l’effervescence artistique montréalaise en art contemporain. Le travail de plusieurs artistes de renom, dont Patrick Coutu, Michel de Broin, Geneviève Cadieux et Nicolas Grenier, est désormais partie intégrante du luxueux hôtel situé au centre ville de Montréal. La sélection et l’intégration des oeuvres d’art ont été dirigées par Arthur Gaillard, directeur et cofondateur de MASSIVart Collection, en collaboration avec Camille Lalonde-Lachapelle, conseillère en art.

Valoriser par l’art

Collaborant avec des artistes, des architectes et des designers, MASSIVart Collection souhaite explorer de manière créative les possibilités d’intégrer l’art à différents espaces privés et publics, ajoutant une plus-value à ces lieux tout en contribuant au rayonnement des arts visuels. Avec la collection du Fairmont Le Reine Elizabeth, MASSIVart Collection démontre son expertise du marché de l’art et sa capacité à penser dans une logique d’intégration à l’environnement et au design global de l’espace. Créant des ponts entre différentes disciplines, cette collection de qualité muséale illustre parfaitement la manière dont la créativité, les arts et l’esthétisme peuvent rehausser un milieu de vie.

Une collaboration avec les artistes

Avec son approche visant un travail collaboratif avec les artistes, MASSIVart Collection assure une cohérence entre la demande du client et la démarche créative. Ainsi, les oeuvres commissionnées pour le Fairmont Le Reine Elizabeth répondent aux critères du milieu, sans pour autant que l’artiste n’ait été contraint dans sa démarche. En exemple, l’oeuvre de Paul Hardy, Drift Glow, créée spécialement pour le restaurant de l’hôtel, s’intègre avec brio à l’architecture et participe à l’expérience globale du lieu.

Une collection pérenne

MASSIVart Collection offre aux entreprises, aux particuliers et aux fondations une opportunité d’investissement alternative, leur donnant accès à un répertoire unique d’artistes québécois, canadiens et internationaux de niveau muséal. En investissant dans une collection de cette qualité, Ivanhoé Cambridge, propriétaire du Fairmont Le Reine Elizabeth, s’assure de sa valeur dans le temps tout en contribuant concrètement au patrimoine culturel québécois et à l’identité de la ville. Par le même fait, l’hôtel s’inscrit dans le parcours artistique montréalais et offre une vitrine à l’art contemporain auprès d’un large public, composé à la fois d’amateurs d’art, de touristes et de gens d’affaires.

MASSIVart Collection est fier d’avoir participé à l’élaboration de cette collection qui contribue à faire rayonner les artistes québécois et canadiens. Assurant une sélection d’oeuvres de qualité muséale et une intégration adaptée au lieu et à son architecture, ce nouveau service offert par MASSIVart positionne l’agence comme expert du marché de l’art et comme acteur majeur dans le développement artistique canadien.

 

Pour consulter le dossier de presse : V2COM – Collection Fairmont Le Reine Elizabeth

Merci à notre partenaire de diffusion officiel, V2COM, premier fil de presse international spécialisé en design, architecture et art de vivre qui diffuse des dossiers de presse auprès des médias.

 

Crédits photo : Félix Bernier, Stéphane Brugger, Martin Laporte

MASSIVart fait rayonner la créativité québécoise en Chine

C’est avec enthousiasme que MASSIVart s’est vue confier le mandat par Export Québec de coproduire une mission commerciale en Chine. En effet, du 25 au 27 janvier 2018 se tiendra L’Effet Québec, une vitrine unique pour les entreprises créatives et les artistes de la province, au Modern art Museum à Shanghai.

De concert avec MASSIVart et Dufour & Lucid Dreams, Export Québec a développé le concept de L’Effet Québec pour faire rayonner le savoir-faire québécois à l’étranger, vu le nombre croissant de succès commerciaux pour le Québec en Chine. Sur place, une cinquantaine de compagnies québécoises feront la démonstration et la promotion de la créativité et du talent d’ici, favorisant ainsi les échanges et le développement des relations d’affaires entre la Chine et le Québec.

Des conférences, des panels de discussion, des performances et une grande exposition sous forme de parcours permettront aux entreprises québécoises de démontrer leur expertise aux visiteurs chinois, tout en offrant une expérience hors du commun à tous les participants.

« Les Chinois sont très curieux par rapport à tout ce qui se passe en créativité au Québec et en même temps, ils aiment le concret et le tangible, explique Philippe Demers, CEO et cofondateur de MASSIVart. Je pense qu’on fait donc un pas de géant vers l’avant en amenant des centaines d’individus et d’artistes du milieu culturel et créatif québécois en Chine. Ça ne peut qu’être bénéfique pour l’exportation de nos talents».

Cet événement réunira des invités de marque provenant d’instances gouvernementales, dont le Premier ministre du Québec, Philippe Couillard, ainsi que de divers secteurs, tels que l’architecture, l’immobilier et l’art. L’Effet Québec représente une plateforme unique de rencontres, de découvertes et d’innovations réunies sous l’emblème de la créativité.

Par cette initiative, MASSIVart réitère son ambition de promouvoir les talents créatifs canadiens au-delà des frontières nord-américaines.

L’expertise montréalaise sur le comité de sélection du Global Art Grants de Burning Man

Philippe Demers, directeur général et cofondateur de MASSIVart, a été nommé pour siéger au comité du Global Art Grants du célèbre festival Burning Man. 

Ce programme de financement vise à encourager les projets artistiques, pendant ou hors festival, qui sont orientés vers le public, qui possèdent un aspect interactif et qui, surtout, mettent de l’avant l’implication de la communauté dans leur développement et dans leur présentation. Le Global Art Grants, qui peut offrir jusqu’à 10 000 $ (US) par projet, a octroyé plus de 750 000 $ en bourse depuis sa création, supportant ainsi plus de 160 projets dans 25 pays différents.

Le comité de sélection, composé de neuf membres, se veut représentatif d’un large éventail de points de vue afin d’arriver aux meilleures décisions collectives possibles. Ainsi, les membres proviennent de divers milieux et possèdent une variété d’expériences. Avoir un acteur culturel montréalais sur le comité de sélection d’un projet de cette envergure est certainement bénéfique au rayonnement de la ville et de l’expertise d’ici.

Actif dans le milieu des arts et de la culture depuis plus de dix ans, Philippe se réjouit à l’idée de contribuer à l’essor de ces projets artistiques de haut calibre. «Je suis très heureux de pouvoir participer à la sélection des artistes qui seront soutenus par ce programme de financement. Encourager les créateurs et les supporter dans leur démarche artistique contribuent à leur rayonnement, au développement du milieu culturel et à l’essor des arts et de leur accessibilité. De plus, ce type de projet permet des échanges internationaux et des rencontres bénéfiques aux différentes personnes impliquées.»

Fortement engagé dans la communauté culturelle montréalaise, il cumule les expériences en gestion et en production culturelle, illustrant son leadership et sa créativité tant à Montréal qu’à l’étranger. En plus de ses fonctions de direction chez MASSIVart, il a fondé le festival Chromatic, organisme à but non lucratif qui promeut l’entrepreneuriat, la créativité et l’innovation dans le milieu des arts à Montréal. Il a également siégé sur plusieurs comités, dont celui du SXSW de 2016 à 2017, en tant que commissaire et consultant en art, ainsi que sur celui de Printemps Numérique de 2013 à 2015 en tant que commissaire.