Fairmont Le Reine Elizabeth & Fairmont Le Château Frontenac

Globes pour la paix

Deux résidences d'artistes pour célébrer la journée internationale de la paix

Hôtellerie

Curation

Programmation culturelle - Production et montage - Planification d’événement artistique

Globes pour la paix | MASSIVart - Curation

Le projet

Pour célébrer la journée internationale de la paix du 21 septembre 2019, Fairmont Le Reine Elizabeth et Fairmont Le Château Frontenac, propriétés d’Ivanhoé Cambridge, ont accueilli des résidences d’artistes dans leurs établissements.

MASSIVart avait pour mandat de sélectionner deux artistes, puis de coordonner et produire leurs résidences dans les hôtels. À Montréal, Pony était choisie tandis qu’à Québec c’était Estée Preda. Toutes deux ont créé des oeuvres sur le thème de la paix.

Les deux globes ont été dévoilés simultanément et exposés dans les grands halls des hôtels à l’occasion de la journée internationale de la paix. Ils font maintenant partie de leurs collections d’art.

À Montréal, cette initiative s’est inscrite dans les célébrations du 50e anniversaire du Bed-in pour la paix de John Lennon et Yoko Ono au cours duquel le couple et leurs invités ont protesté pacifiquement contre la guerre du Vietnam et composé l’hymne à la paix international Give Peace a Chance. Pony a réalisé sa résidence dans la Suite John-Lennon et Yoko Ono pour s’inspirer en consultant les photos d’époque, archives vidéo et audio et messages de paix du couple qui y sont exposés. Une symbolique que l’artiste peintre et illustratrice a su saisir pour créer et se démarquer par son style unique et moderne.

À Québec, Estée Preda a pu faire sa résidence dans la suite Winston Churchill du Fairmont Le Château Frontenac, autre lieu mythique relié à la paix en tant qu’hôte de la Conférence de Québec de 1943 réunissant Winston Churchill, Franklin Delano Roosevelt et Mackenzie King venus établir les stratégies pour mettre fin à la Seconde Guerre mondiale. L’artiste a pu y trouver l’inspiration pour appuyer son positionnement pour la paix.

Crédits photos : François Haché et Emile Bergeron